Aleph - Centre d’Études Juives Contemporaines

ALEPH a été inauguré, il y a 5 ans, le 15 mars 2009, à l’initiative de la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (CSUQ). Cet institut francophone d’études et de pensée juives, indépendant de toute congrégation, est dirigé par le Dr Sonia Sarah Lipsyc, sociologue. Si l’étude des textes de la tradition juive est centrale, d’autres disciplines telles que l’histoire, la sociologie, la littérature, le théâtre ou l’art sont présentes. ALEPH est ainsi un espace pluridisciplinaire et pluraliste puisque toutes les sensibilités du monde juif y sont conviées du monde orthodoxe au monde laïc juif. Ses intervenants sont des penseurs, des professeurs d’université, des rabbins des différents courants du judaïsme, des experts, des écrivains ou des artistes. ALEPH est égalitaire car ouvert aux hommes comme aux femmes qui ont accès de la même manière aux sources de la tradition juive. ALEPH est un lieu où l’on pense et échange, dans une ambiance conviviale et interactive entre enseignants et participants, répondant au seul impératif de mieux connaître les sources de la tradition et de la culture juives ici mis à la portée de tout un chacun(e).

Lire la suite...

Biographie: Dr. Sonia Sarah Lipsyc

Sonia Sarah Lipsyc est directrice de ALEPH,
le Centre d’Études Juives Contemporaines de la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (CSUQ), depuis sa création en 2009.

Docteure en Sociologie, Sonia Sarah Lipsyc est également auteure, chercheure, enseignante et dramaturge.

Elle est chercheure associé à l'Institut d'Études Juives Canadienne de l'Université Concordia (Montréal).

Elle est chargée de cours à l’Université de Montréal, «Réponses judaïques à la modernité» dans le cadre du microprogramme en études juives. (Micro programme études juives judaisme U.D.M).

Elle a fondé, en 2012, une unité de Recherches au sein de ALEPH sur «Judaïsmes et Questions de Société» ainsi qu'un site de ressources sur ces thématiques (http://judaismes.canalblog.com).

Elle participe depuis septembre 2015 sur Radio Canada à «Paroles divines» nouvelle séquence mensuelle dans l’émission «Plus on est de fous, plus on lit» de Marie-Louise Arsenault, où elle commente plusieurs thématiques à partir des sources de la tradition juive aux côté d'autres intervenants représentant les traditions chrétienne et musulmane.

Elle a créé le projet pilote: «Le magazine des cultures juives au Québec» pour la Fédération juive CJA. Au travers de capsules vidéo de 12 minutes, elle s’entretient avec des auteurs, des universitaires ou des artistes sur leurs créations ou travaux qui concernent la culture juive au Québec. Ces interviews sont menés en français et sous-titrés en anglais. Ils participent à mieux faire connaître la riche culture juive québécoise autant au public francophone et anglophone du Québec qu’au-delà des frontières.

Elle a notamment écrit: «Salomon Mikhoëls ou le testament d'un acteur juif» (2002) et dirigé la publication de «Femmes et Judaïsme aujourd’hui», In Press (2008). «Eve des limbes revenue ou l'interview exclusive de la première femme (ou presque) de l'humanité» a été mise en ondes sur France Culture (2011) et mise en espace en anglais à l'Université de Brandeis (Boston) en 2012. Son feuilleton littéraire «Yentl is back» est publié régulièrement depuis un an dans la Revue française Tenoua, Ateliers de pensée(s) juives.

Sa dernière mise en scène, «Sauver un être, sauver une monde» a été représentée devant des centaines d'élèves du secondaire à Montréal. Elle est également la conseillère dramaturgique de la pièce «Le Visiteur» des Productions Pas de Panique au Centre Segal des Arts et de la Scène.

Elle a participé à plus de cinquante émissions de télévision sur le judaïsme (France 2, Chaine Histoire).

Certaines de ses confèrences sont sur Akadem.org.

En 2011, elle a reçu le Prix d’excellence en éducation juive de la Fondation Samuel et Brenda Gewurz de la BJEC (Bronfman Jewish Education Center). En 2015, elle a reçu un prix du Congrès Maghrébin au Québec (CMQ) dans la catégorie «Art et Culture».