Théâtre

Au sein du café théâtral, nous organisons des débats après des représentations théâtrales. Pour les pièces de théâtre que produit ALEPH voir Pièces de théâtre

Mars 2013 – lundi 18

De quoi parle « L’Augmentation » du grand écrivain que fut Georges Perec ? : « Sur scène : un pianiste et six comédiens. Six employés, six salariés de la même entreprise, six personnalités ou six facettes de la même personne, mais un seul objectif : « obtenir une
augmentation de salaire. »
Après le spectacle, ALEPH propose un débat avec Ariel Ifergan, metteur en scène, les acteurs et Dr Sonia Sarah Lipsyc autour de l’auteur Georges Perec, au Centre Segal des arts et de la scène, 5170 chemin Côte St Catherine.
Spectacle à 20H, pour l’achat des billets appelez directement le Centre Segal tel 514-73944.
Débat de ALEPH, entrée libre, à 21H30 tel 514-733-4998 poste 3151

Novembre 2010- jeudi 24

 A l’issue du spectacle, « Passages » écrit et interprété par Catherine Dajczman, ALEPH propose, dans le cadre de son café théâtral, un débat : « Métissage des cultures juives et non juives » avec Catherine Dajczman (comédienne),Natania Etienne (éditrice), Ariel Ifergan (comédien) et Arnaud Nobile (promoteur d’évènements culturels). Modéré par Sonia Sarah Lipsyc. Nous aborderons les questions suivantes au cours de ce panel : Comment partager sa culture juive lorsque l’on vit avec quelqu’un qui ne l’est pas ? Comment découvre-t-on cette culture juive au travers de son conjoint ou sa conjointe ? Comment vivre le judaisme dans son couple lorsque l’on vient de cultures différentes ? Informations pour le café théâtral : 514-733.4998 poste 3159 Réservations pour le spectacle : 514- 739.79.44 Au Centre Segal des Arts et de la scène, 5170 chemin côte St Catherine.

Février 2010- mercredi 10 février

 Pour notre deuxième café théâtral, nous vous proposons une mise en lecture du texte « Pages de Garde » de Pascale Lemler publié aux éditions BF (France) et mise en scène par Sabine Lemler avec deux comédiennes et un musicien montréalais : Claire Faubert, Stéphanie Ouaknine et le saxophoniste Damian Nisenson.

Voici comment l’auteure présente elle-même son texte : « Je pars d’un midrach (parole talmudique) qui raconte que toute la Torah est enseignée au foetus;  sa naissance l’ange lui donne une tape qui lui fait tout oublier mais laisse une marque sur son visage. J’ai mis ce midrach en exergue du livre car le livre en est en quelque sorte une « interprétation » personnelle qui introduit ma quête qui tourne autour de la question de la transmission. Comment  dans les petits mots de mon enfance (« Mamaman » (ma grand-mère paternelle), « Papapa » (mon grand-père maternel) etc…), dans leurs sonorités et ce qu’ils évoquent pour moi, j’ai reconstruit l’histoire qui me précède et notamment celle de mon père pendant la guerre. Mon père avait été à Drancy avec sa famille. Ils avaient été arrêtés comme résistants et leur statut de juif n’étant pas clairement établi, grâce à la chance et au courage de ma grand-mère, ils ont réussi à échapper à la déportation, ce qui n’a pas été le cas d’autres personnes de cette famille. Mon père ne s’en est sans doute jamais remis….d’où son silence, mais aussi  dans le silence et par ce silence, une « transmission » malgré tout…. C’est cette transmission que je questionne en racontant les effets du silence sur l’enfant que j’étais et comment cette histoire s’est imprimée en moi. »

A l’issue de son spectacle, l’auteure signera son livre. Mercredi 10 février 2010 de 19h30 à 21h à la Maison de la Culture Séfarade, 5900 A Boulevard Décarie. Entrée 5$. Renseignements au 514-733.4998 poste 3159

 Février 2010- Mercredi 3

Le café théâtral de ALEPH vous propose de venir voir « Yaakobi et Leidenthal », une pièce de l’un des plus grands dramaturges israéliens, Hanoch Lévin, comédi en 12 tableaux et 30 chansons au théâtrePropéro. C’est l’une des premières fois que cet auteur israélien est joué au Québec. La pièce dans le registre théâtre absurde, est magistralement interpétée par Kathleen Fortin, Roc LaFortune, Manuel Tadros et Laurent Chaput, musicien et mise en scène par Claude Lemieux de la compagnie, « Le groupe de la Veillée ». La représentation du mercredi 3 février à 19heures sera suivi d’un débat vers 20h30 sur « Hanoch Lévin et le théâtre juif » avec le metteur en scène Claude Lémieux et Sonia Sarah Lipsyc

Octobre 2009- Jeudi 22

« De 1941 à 1943, à Amsterdam, une jeune femme juive de 27 ans tient un journal et y consigne ce que vont être les dernières expériences de sa vie. « La grande prise de conscience » et le travail incessant de l’âme qu’elle entreprend, non sans douleur, est celui d’une artiste. Rien ne lui échappe parce que tout lui importe : la couleur du jasmin, la souffrance de son peuple, l’absurdité de la haine, le regard de l’homme aimé. Elle meurt à Auschwitz en novembre 1943. »

Spectacle présenté par le Théâtre de l’Arc-en-Ciel (France) à partir des extraits de textes d’Etty Hellisum, le jeudi 22 octobre à 20h.

Il sera suivi à 21h30 par un discussion débat s’intitulant « Ecritures et Génocides » : Qui était Etty Hillesum, cette femme de moins de trente ans qui comme Anne Frank a tenu un journal et une correspondance au cœur de la tourmente nazie ? Comment témoigner de la destruction et tenter de dire l’indicible ? Comment entendre ces paroles aujourd’hui ? Avec Davy Trop, survivant de l’Holocauste, Iris Aguettant et Cécile Maudet, comédiennes, Alexandra Pleshoyano, auteure du livre « J’avais encore mille choses à te demander » et Nathalie Sirois de l’Institut canadien pour l’éducation sur les génocides (ICESG). Animée par Sonia Sarah Lipsyc, directrice d’ALEPH.

En partenariat avec le Centre commémoratif de l’Holocauste dans le cadre de sa série éducative : Devenir témoin, agir et le Centre Ségal des Arts de la scène ainsi qu’avec la collaboration de www.atuvu.ca Entrée générale 28$ / Étudiants, âge d’or et membres du Centre Segal 20$ / Groupe régulier (à partir de 10) 25$ / Groupe étudiants 12$. Réservations au 514 739 7944, pour les réservations de groupe 514 739 2301#8360. Entrée libre au débat.

Au Centre Segal des arts de la scène au Saidye, 5170, Chemin de la Côte-Ste-Catherine Métro Côte-Sainte-Catherine, Bus 129

Les commentaires sont fermés