Pourra-t-on sauver le Centre ALEPH?

Elias Levy, elevy@cjnews.ca, vendredi, 2 mai 2014

La survie du Centre d’Études juives contemporaines ALEPH de la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (C.S.U.Q.) est sérieusement menacée.

Contrainte de procéder à des coupes budgétaires drastiques pour pouvoir composer avec une situation financière ardue, la C.S.U.Q. a décidé de mettre un terme aux activités d’ALEPH.

Cette décision a suscité un émoi dans la Communauté sépharade de Mont­réal. Plusieurs Groupes de soutien se sont constitués pour essayer de sauver le Centre ALEPH.

La C.S.U.Q. a émis récemment le Communiqué de presse suivant au sujet des perspectives futures d’ALEPH.

“La C.S.U.Q. a entrepris une restructuration budgétaire et opérationnelle qui a entraîné une série de coupures de postes et de Programmes. ALEPH a été malheureusement touché par ces restrictions budgétaires. Cependant, le public d’ALEPH a exprimé son désir de voir poursuivre les activités et la Programmation de ce Centre d’Études juives sous la Direction de la Dr Sonia Sarah Lipsyc. La C.S.U.Q. a été sensible à cette mobilisation. Par le biais d’un Comité de soutien, une collecte de fonds s’organise. Les sommes collectées serviront à garder la structure professionnelle en place pour une période de 12 mois. ALEPH continuera ainsi à livrer une Programmation de qualité. D’autres actions seront égale­ment entreprises afin d’assurer la pérennité d’ALEPH pour les années à venir. Tous les donateurs ainsi que le grand public seront informés des démarches entreprises et des résultats de cette collecte, qui prendra fin à la fin du mois de mai 2014”.

Le Centre d’Études juives contempo­raines ALEPH a été inauguré il y a cinq ans, au printemps 2009, à l’initiative de la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (C.S.U.Q.).

Cet Institut francophone d’Études et de Pensée juives est dirigé par la Dr Sonia Sarah Lipsyc, Sociologue.

Si l’Étude des Textes de la Tradition juive est centrale, d’autres disciplines telles que l’Histoire, la Sociologie, la Littérature, le Théâtre ou l’Art sont aussi présentes.

ALEPH est un espace pluridisciplinaire et pluraliste puisque toutes les sensibi­lités du monde juif y sont conviées, du monde orthodoxe au monde laïc juif. Ses intervenants sont des penseurs, des professeurs d’Université, des Rabbins des différents courants du Judaïsme, des experts, des écrivains et des artistes.

ALEPH est une Institution qui se définit comme “égalitaire”, étant ouverte aux hommes et aux femmes. Ces dernières ont accès de la même manière que les ­hommes aux sources de la Tradition juive.

ALEPH est un lieu de réflexion et d’échanges où a toujours régné une ambiance conviviale et interactive entre enseignants et participants, répondant au seul impératif de mieux connaître les sources de la Tradition et de la Culture juives, qui sont  mis à la portée de tout un chacun(e).

Durant les cinq dernières années, ALEPH a proposé, par le biais des 9 types de Programmes qu’il offre, 351 activités (cours, conférences, colloques, formation, lectures, films, vidéos, entretiens lit­té­raires et créations théâ­trales), sollicité 210 intervenants provenant d’horizons divers et rencontré un large public.

De nombreuses personnes ont découvert ou se sont reconnectées à la Communauté juive grâce aux Programmes offerts par ALEPH. À majorité juive, l’audience d’ALEPH accueille également des personnes appartenant à d’autres Communautés.

On peut faire directement un don en ligne pour soutenir ALEPH par le truche­ment du Site Web: www.­alephetudesjuives.ca ou en appelant à la C.S.U.Q. Agnes Castiel au 514-733-4998 #3135.

In its most recent budget cuts, the Communauté Sépharade Unifiée du Québec planned to close the ­Centre d’Études juives contemporaines ALEPH, but in response to requests from the program’s participants, a fundraising campaign has been started to enable it to continue.

Cette article à déjà été publier dans le CNJ, 2 mai 2014. Voir l’article ici.

Dr Sonia Sarah Lipsyc

Dr Sonia Sarah Lipsyc

Sonia Sarah Lipsyc est directrice de ALEPH,le Centre d’Études Juives Contemporaines de la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (CSUQ), depuis sa création en 2009. Docteur en Sociologie, Sonia Sarah Lipsyc est également auteure, chercheure, enseignante et dramaturge. Elle est chercheure associé à l'Institut d'Études Juives Canadienne de l'Université Concordia (Montréal). Elle a créée, en 2012, une unité de Recherches au sein de ALEPH sur «Judaïsmes et Questions de Société» ainsi qu'un site de ressources sur ces thématiques (http://judaismes.canalblog.com). Elle a notamment écrit "Salomon Mikhoëls ou le testament d'un acteur juif" (2002) et dirigé la publication de Femmes et judaïsme aujourd’hui, In Press (2008). «Eve des limbes revenue ou l'interview exclusive de la première femme (ou presque) de l'humanité» a été mise en ondes sur France Culture (2011) et mise en espace en anglais à l'Université de Brandeis (Boston) en 2012. Sa dernière mise en scène, «Sauver un être, sauver une monde» a été représentée devant des centaines d'élèves du secondaire à Montréal. Elle a participé à plus de cinquante émissions de télévision sur le judaisme (France 2, Chaine Histoire). En 2011, elle a reçu le Prix d’excellence enéducation juive de la Fondation Samuel et Brenda Gewurz de la BJEC (Bronfman Jewish Education Center).

Les commentaires sont fermés