Les femmes dans les textes sacrés des grandes religions monothéistes

Sonia Sarah Lipsyc, directrice d'ALEPH, et Sébastien Doane, bibliste Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

Sonia Sarah Lipsyc, directrice d’ALEPH, et Sébastien Doane, bibliste Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

Pour les spécialistes des textes sacrés de l’islam, du christianisme et du judaïsme Florence Ollivry-Dumairieh, Sébastien Doane et Sonia Sarah Lipsyc, il est nécessaire au 21e siècle d’actualiser les écritures. Textes millénaires, le Coran et les Nouveau et Ancien Testaments témoignent de l’époque à laquelle ils ont été écrits, notamment quant à la place des femmes dans la société. Réunis pour le segment « Paroles divines », ils discutent de ce que les textes prescrivent pour les femmes et du contexte d’émergence de ces trois religions.

« Je pense que le 21e siècle, c’est vraiment le siècle des lectures féministes, le siècle au cours duquel les femmes vont se réapproprier les textes et les termes du débat religieux », affirme l’islamologue Florence Ollivry-Dumairieh.

« Le Coran est le reflet de la société dans lequel il est apparu et dans lequel il a été révélé. Il est à la fois entre rupture et continuation. Il apporte certaines améliorations, mais en même temps il reprend certaines pratiques tribales. Il est important d’en faire une lecture critique et actualisée », ajoute Florence Ollivry-Dumairieh.

« Il y a ce qui a été écrit et comment ç’a été interprété. Le travail, c’est comment on reçoit tout ça, qu’est-ce qu’on en fait », soulève la directrice d’ALEPH Sonia Sarah Lipsyc.

« Il y a aussi des contre-récits, souligne le bibliste Sébastien Doane, comme le Cantique des cantiques, qui est un poème érotique, dans lequel la femme exprime son désir. C’est peut-être un des premiers textes littéraires féminins. On ne sait pas si c’est une femme qui l’a écrit, mais ça ne sonne pas comme un homme qui parle à une femme. »

 

Sonia Sarah Lipsyc est directrice d’ALEPH (Centre d’études juives contemporaines de la Communauté sépharade unifiée du Québec), docteure en sociologie, auteure, chercheuse, enseignante et dramaturge.
Sébastien Doane est bibliste, doctorant à l’Université Laval et auteur de livres sur l’interprétation de la Bible.
Florence Ollivry-Dumairieh est islamologue, doctorante en sciences des religions à l’Université de Montréal et à l’École Pratique des Hautes Études.

Pour écouter l’émission cliquez ici

Le jeudi 3 septembre 2015, « Paroles divines », séquence mensuelle dans l’émission « Plus on est de fous, plus on lit » animée par Marie-Louise Arsenault sur Radio-Canada.

Les commentaires sont fermés