Quel est l’avenir de la mémoire de la présence des Juifs en Afrique du Nord

jeudi 22 mars 2018 - 08:00
Colloque
Fédération CJA – Centre Gelber
5151 Côte-Ste-Catherine Montréal

Entrée Libre

Quel est l’avenir de la mémoire de la présence des Juifs en Afrique du Nord

Causerie-Petit déjeuner le mercredi 22 Mars de 8h à 9h30 à la CSUQ Denis Cohen-Tannoudji et Mohamed Ourya , spécialiste du monde arabe, animé par Sonia Sarah Lipsyc, directrice de ALEPH-Centre d’Etudes Juives Contemporaine

 

Présentation
Durant plus de 20 siècles, les Juifs ont vécu en Afrique du Nord et ce, bien avant l’invasion arabe, au 7ème siècle de notre ère. Au 20ème siècle, ils étaient environ 500,000 mais ne sont plus aujourd’hui que 5,000. Les causes de ce départ, selon les analystes, sont diverses : la décolonisation française et la crainte d’une nouvelle « dhimmitude », le nationalisme arabe et le conflit israélo-arabe, le sionisme politique et le messianisme religieux, etc.. Mais que reste-t-il aujourd’hui de cette présence et surtout de cette mémoire commune ? Est-elle déniée ou valorisée ? Comment les Juifs et le monde arabo-berbère se situent-ils face à cette mémoire ? La question s’adresse autant aux anciennes qu’aux nouvelles générations. Quels sont, dans ce contexte, les points communs, les impasses ou les résistances à un dialogue judéo-musulman-berbère ? Comment ce dialogue peut-il s’inscrire de façon féconde au Canada ?

Denis Cohen-Tannoudji , Normalien, agrégé de physique, titulaire d’un MBA de l’INSEAD, il est spécialiste de l’histoire des Juifs d’Afrique du Nord.  Il a été Vice-Président de la Société d’Histoire des Juifs de Tunisie (SHJT). Il est l’auteur de l’essai historique Les Enfants d’Yishmaël, itinéraires séfarades maghrébins, du Moyen Âge à nos jours, éd. Hermann, Paris 2010.

Mohamed Ourya, Après une licence en droit public à l’Université Hassan II (Maroc), il obtint un maitrise en Science Politique à l’UQAM et un doctorat en Etudes Religieuses de l’Université de Sherbrooke où il est actuellement chargé de cours à l’Ecole de Politique appliquée. Ses derniers ouvrages sont La pensée arabe actuelle. Entre tradition et modernité, Paris, L’Harmatan, 2016, Religieux dans les citadelles du Politique, Paris, L’Harmatan, 2014, Le Complot dans l’imaginaire arabo-musulman, Saarbrücken, Dictus publishing, 2012.

Les commentaires sont fermés