Aleph ou les connaissances sans frontières

Article paru dans le magazine LVS, septembre 2011, p. 26 par Laëtitia Sellam

ALEPH est devenu en 2 ans et demi une référence pour les affiliés et les non affiliés de notre communauté qui cherchent à s’instruire sur la pensée et la culture juives. L’institut qui a invité plus d’une centaine d’intervenants (universitaire, experts, rabbins, écrivains, artistes) s’est inscrit avec ouverture et convivialité au sein de la cité québécoise.

ALEPH continue sur sa lancée avec ses programmes habituels mais lance aussi d’autres cours ou activités afin de poursuivre sa mission : faire découvrir le judaïsme, le monde et la culture juive sous ses différents aspects.

Dans le cadre de l’association «Dialogue judéo-chrétien » le 15 juin 2011, présentation de Sonia Sarah Lipsyc sur le thème « Jésus juif pratiquant? »

Dans le cadre de l’association «Dialogue judéo-chrétien » le 15 juin 2011, présentation de Sonia Sarah Lipsyc sur le thème « Jésus juif pratiquant? »

Le MOOD du 5 juin 2011 - intervention de Sonia Sarah Lipsyc et Catherine Shvets

Le MOOD du 5 juin 2011 – intervention de Sonia Sarah Lipsyc et Catherine Shvets

Les mardis de Sion le 18 mai 2011 avec le professeur Julien Bauer

Les mardis de Sion le 18 mai 2011 avec le professeur Julien Bauer

Le Cafe théâtral du 23 juin 2011 avec Sylvia Assouline et Sonia Sarah Lipsyc

Le Cafe théâtral du 23 juin 2011 avec Sylvia Assouline et Sonia Sarah Lipsyc

 

Ainsi, cette année, ALEPH proposera des sessions d’apprentissage de l’hébreu afin de pouvoir lire un verset de la Torah, un passage de la prière ou mieux se débrouiller dans la lecture des commentaires traditionnels ou du Talmud. Dix cours d’hébreu biblique seront mis en place de septembre à décembre 2011, à raison d’une fois par semaine, avec deux niveaux d’apprentissage : débutant et intermédiaire. Un professeur différent sera dédié à chaque cours. L’inscription à ces cours est d’ores et déjà ouverte !

Toujours tourné vers les autres et à l’écoute de l’évolution des communautés existantes, ALEPH a ouvert le débat sur « Le vivre ensemble aujourd’hui entre laïcs et religieux », en Israël et diaspora.

Un séminaire animé par Dr Sonia Sarah Lipsyc, assistée de Yaël Soussan, étudiante en sciences politiques, est prévu une fois par trimestre. Il permettra de comprendre quelques uns des enjeux auquel est confronté le judaïsme contemporain dans toute sa richesse et complexité. Ce séminaire de sociologie sur la diversité du monde religieux face aux questions sociétales est ouvert à tout un chacun(e).

ALEPH a aussi le souci de toucher un public encore plus large c’est pourquoi le meilleur des conférences ou cours qui ont eu lieu depuis sa création seront mis en ligne au cours de l’année. 

Le chantier des Cahiers d’ALEPH est également mis en route….Ils réuniront des textes de conférenciers ou des articles thématiques de divers penseurs ou enseignants.

Le Café littéraire s’oriente cette année vers un projet de partenariat avec une radio locale afin d’amplifier le rayonnement d’ALEPH dans la cité québécoise. Il est prévu qu’une série d’événements filmés choisis seront mis en ligne pour augmenter la diffusion de l’information à un large public.

Avec le même souci de transférer le savoir aux générations suivantes, ALEPH développe depuis plusieurs mois, un projet sur le thème « Éducation et Théâtre », avec Catherine Shvets, la jeune auteure de 18 ans juive québécoise d’origine russe qui a écrit « Hitler et la fillette », et Ariel Ifergan (compagnie Pas de panique). Ces spectacles-débat pour les scolaires et CEGEP de Montréal débuteront dès la fin octobre 2011. Le thème principal de la pièce présentée aux élèves sera « Pourquoi certaines personnes ont-elles aidé les juifs pendant la guerre ? » et mettra en exergue les petits actes de résistance et d’humanité pendant la guerre. Cette initiative est soutenue par le centre Segal et le Musée de l’Holocauste de Montréal et bénéficie d’une subvention de la Fondation communautaire juive.

Nous tenons à signaler que, cette année, ALEPH a été honoré puisque sa fondatrice et directrice Dr Sonia Sarah Lipsyc recevra officiellement en septembre 2011, le prix d’Excellence en éducation décernée par la Fondation Brenda et Samuel GERWUZ et The Bronfman Jewish Education Centre (BJEC).

Les commentaires sont fermés